CONGRÈS MONACO

Chantal Mongrain

CONGRÈS MONACO

04 – 06 Avril 2019

CONGRES MONDIAL ESTHÉTIQUE ET ANTI-AGE – AMWC

17ème édition

L’AMWC s’est imposé comme l’événement scientifique le plus pointu en matière d’anti-âge.

Sa mission de faire progresser les connaissances tant au niveau de la sphère esthétique, que de la prise en charge du bien-être physique est encore plus d’actualité aujourd’hui.

Il me fait plaisir de vous partager mon dernier congrès avec le Comité scientifique de l’AMWC, (Anti-Aging Medicine World Congress), qui s’est tenu à Monaco le 4-5-6 Avril dernier au Centre de Congrès et de Culture Grimaldi Forum, Principauté de Monaco, site exceptionnel entre la montagne et la mer, situé en bord de mer, sous le Haut Patronage de S.A.S. Le Prince Albert II de Monaco.

Ce programme très diversifié et de très haut niveau, a réuni plus de 12 000 professionnels avec plus de 130 pays afin de contribuer à l’amélioration d’une pratique quotidienne et d’avancées médicales.

Cette année, de nombreuses sessions académiques et pratiques Anti-âge étaient présentées par des experts réputés dans ce domaine. Le Canada était représenté par le Dr Andreas NIKOLIS avec une présentation très intéressante sur la morphologie des visages masculin et quatre cas clinique masculin avec technique d’injection spécifique.

100 sessions scientifiques avec plus de 60 ateliers ont été présenté par des experts réputés sur une exposition de plus de 10 000 m², comportant 250 sociétés et 7 salles de conférence.

Cette particularité est la prise en charge globale du vieillissement réunissant à la fois l’aspect extérieur, via l’esthétique (dermatologie, chirurgie et médecine) et l’aspect intérieur, via la médecine anti-âge.

 

Le vieillissement est un phénomène complexe qui ne dépend pas seulement du temps qui passe, mais de notre patrimoine génétique, de notre mode de vie et de notre environnement. Nombreux produits et soins personnalisés, avec traitement par la lumière, problèmes d’acné par la photothérapie.

Les temps forts du congrès ont été présentés par les organisateurs et les membres du comité scientifique qui se sont exprimés sur les thématiques suivantes :

 

LES MILLÉNIUMS ET LA MÉDECINE ESTHÉTIQUE

Aujourd’hui, les gens ne consultent plus seulement dans l’objectif de « rajeunir», mais dans celui de «bien vieillir».   Le public de la médecine esthétique change. Nos patients n’hésitent plus à se mettre en avant, à partager avec leurs proches et amis des images d’eux-mêmes. Facebook, Instagram, Snapchat sont les nouveaux miroirs.  Aujourd’hui, nos clients ne consultent plus seulement dans l’objectif de « rajeunir», mais dans celui de «bien vieillir». Ils souhaitent être accompagnés tout au long de leur vie par des professionnels qui s’engagent à leur côté, les écoutent, cernent leurs besoins plus finement et proposent des solutions plus personnalisées. Ils attendent du sur-mesure. Alors qu’hier les patients prenaient rendez-vous pour des opérations complexes et lourdes, aujourd’hui ils veulent repousser au maximum le recours au scalpel – quitte à consulter plus régulièrement.  Nous devons aider nos clients à trier et hiérarchiser les informations qu’ils ont glanées en ligne, ou par bouche à oreille. Nous devons les accueillir dans des établissements où jamais l’aspect humain n’est mis de côté, les guider parmi les nombreuses interventions possibles, les rassurer, les avertir des risques potentiels, ne jamais laisser un doute, une question, une peur sans réponse. Enfin, la confiance serait un vain mot si nous n’étions pas à même d’assurer à nos patients les plus hauts standards de qualité et de sécurité. La transparence doit être totale sur les prix pratiqués comme sur les interventions proposées. Nous devons aussi être à même d’assurer la traçabilité de nos produits, de choisir les fournisseurs les plus exigeants, et de fournir à notre public les homologations et certifications les plus rigoureuses.

 

LE MOT D’ORDRE : Viser la médecine préventive plutôt que de vouloir changer la morphologie des visages.

LA MÉDECINE RÉGÉNÉRATIVE A L’HONNEUR (LE PRP)

La médecine de demain, aujourd’hui

Des médecins et chercheurs participent à une véritable révolution. Grâce à la thérapie cellulaire, ils trouvent des moyens d’utiliser la force naturelle des cellules du système immunitaire pour réparer des tissus, détecter des cellules malignes et guérir des maladies. Ils transforment la médecine que l’on connaît en médecine régénératrice!

Les cellules souches qu’ils isolent, reprogramment puis injectent aux patients agissent avec plus d’efficacité et moins d’effets secondaires que les traitements traditionnels. Plutôt que de simplement contrôler les symptômes, les médicaments-cellules peuvent guérir pour la vie des lésions ou des maladies auparavant incurables. Une vraie bouffée d’espoir pour les patients!

Né en 2003, l’AMWC est devenu en 17 ans, le Congrès le plus important dans les domaines de l’esthétique et de l’anti-âge à l’échelle mondiale, dont Catherine Decuprer et Christophe Luino en sont les fondateurs.


VOICI QUELQUES CLICHÉS DE MON VOYAGE

CAP D’AIL

LES JARDINS JAPONAIS

LE CASINO DE MONTE CARLOS DE JOUR ET DE SOIR

LE MUSÉE OCÉANIQUE DU PRINCE

LE BATEAU DE LA PRINCIPAUTÉ

/ Blog

Partager l'article